Les éoliennes

Parc éolien en mer de Saint Nazaire

Dernières nouvelles

• EDF-EN a sélectionné les entreprises qui doivent intervenir. Des études complémentaires ont eu lieu.
Le prix du kwh de l’électricité produite a été négocié avec le gouvernement.
Les entreprises sont prêtes à démarrer et attendent, comme EDF- EN, impatiemment, le dernier jugement du Conseil d’état qui tarde à être publié.
Le port de La Turballe va être restructuré par le département (qui en est le propriétaire) et un emplacement sera réservé pour les navires assurant la maintenance des éoliennes.

• Les câbles ne seront pas enfouis dans la roche mais reposeront sur le fond, enveloppés dans une épaisse coque de fonte et seront maintenus en place par des piles de roches plus ou moins rapprochées en fonction du terrain.

• La protection contre la corrosion ne sera pas effectuée par des anodes sacrificielles en aluminium (cause de dépôt d’aluminium dans le milieu et susceptible d’être absorbé par les êtres vivants) mais par des courants imposés. C’est ce que demandaient les associations environnementales.

Le projet éolien en mer de Saint Nazaire (dit aussi du banc de Guérande)

Le parc éolien : 80 éoliennes Haliade de 6 MW soit une puissance totale de 480 MW, sur une surface de 78 km² située à au moins 12 km de la côte (20 km de Piriac).

La zone choisie : un fond rocheux appelé Banc de Guérande ; le choix s’est fait avec l’accord des pêcheurs professionnels qui pourront continuer à y pratiquer les arts dormants après l’installation des éoliennes.

L’appel d’offres en 2011 a été remporté par EDF-Energies Nouvelles

Un débat public a eu lieu du 20 Mars au 20 juillet 2013 : y sont participé les représentants des différentes professions concernées (pêcheurs, tourisme, pilotes du port etc.), les représentants des communes d’où le parc sera visible, et beaucoup d’associations environnementales ou sportives. Ce fût un débat très intéressant et enrichissant. Des recommandations ont été faites au porteur de projet.
L’enquête publique s’est déroulée du 10 août 2015 au 25 septembre 2015 et le résultat a été un avis favorable au développement du projet ; Pen Kiriak y a participé : après avoir développé un certain nombre d’arguments, notre conclusion a été la suivante :
« L’association Pen Kiriak, en lien étroit avec plusieurs autres associations locales de défense de l’environnement, exprime son soutien au projet éolien en mer de Saint-Nazaire dés lors que toutes les mesures d’atténuation et de compensation appropriées seront prises pour limiter les impacts négatifs du projet sur l’environnement et générer des impacts positifs. Nous pensons que l’ambition des promoteurs et des Pouvoirs publics devrait même être d’apporter la démonstration qu’il est possible de réaliser un projet exemplaire en matière d’environnement sans surcouts excessifs. Cette ambition positionnerait les promoteurs, les constructeurs et notre pays au niveau qui devrait être le leur dans la compétition internationale. Le premier pas dans la réalisation de cette ambition est d’instaurer un cadre de concertation entre parties prenantes basée sur la transparence, et donc la diffusion des études, notamment études d’impact environnemental, et l’écoute des différents points de vue. A cet égard, il ne faudrait pas qu’à l’issue du Débat public, la porte se referme laissant face à face industriels et administration en oubliant que la société civile doit nécessairement être impliquée dans la gestion d’un développement durable du parc éolien en mer de Saint-Nazaire. »

La poursuite du projet : EDF-EN a continué ses études pour la réalisation du projet, ainsi que la concertation avec les différents acteurs, dont les associations environnementales pour les résultats des études d’impact sur la faune, sur le milieu etc.
Malheureusement, des associations de Pornichet-La Baule-Le Pouliguen ont déposé plusieurs recours contre ce projet, allant, pour chacun d’eux jusqu’au Conseil d’Etat : ces différents recours ont été rejetés (sauf le dernier que le conseil n’a pas encore examiné) ; ces associations ne veulent pas voir d’éoliennes depuis leur côte ! Elles ont donc réussi à retarder le début des travaux.

Pour plus de renseignements : www.parc-eolien-en-mer-de-saint-nazaire.fr
www.loire-atlantique.gouv.fr parc éolien en mer de Saint Nazaire

  Article du Figaro économie du 7 mars 2018 - En France, l'éolien en mer affronte des vents contraires 

 Article des Echos du 9 mars 2018 - Eolien en mer : le gouvernement veut renégocier les appels d'offres

Association Pen Kiriak

8 rue de Grenouillet

44420 Piriac sur mer

02 40 60 93 39